Malt Logo

Dans cette checklist , vous trouverez l’ensemble des éléments qui vous permettront de compléter votre profil Malt et maximiser vos chances de recevoir des opportunités .

À noter que, tout au long de la complétion de votre profil, vous devez garder en tête les mots-clés qui définissent au mieux votre activité et vos compétences . Ces mots sont ceux que les futurs clients recherchent ou ceux présents dans les briefs et qui permettent à notre algorithme de vous sélectionner.

null

Votre présentation

En quelques secondes, vos futurs clients doivent comprendre qui vous êtes et ce que vous faites.

  • Une photo de profil professionnelle

  • Votre activité (votre métier)

  • Votre catégorie professionnelle – Choisissez une catégorie dont une principale.

  • Votre description – vous pouvez préciser ici les services que vous proposez, votre manière de travailler, les secteurs que vous appréciez particulièrement, les compétences techniques que vous maîtrisez. N’hésitez pas à aérer le texte (avec des bullets points par exemple) afin d’en faciliter la lecture.

  • Les langues que vous parlez (votre langue maternelle au minimum).

  • Votre localisation – Vous pouvez ajouter plusieurs villes dans lesquelles vous pouvez vous déplacer. Si vous travaillez à distance, vous pouvez également l’indiquer. Vous ne recevrez alors que des opportunités ne nécessitant pas de déplacement chez le client.

Votre parcours

Vos expériences passées, qu’elles soient en tant que freelance ou en tant qu’employé, rassurent les clients. C’est encore mieux si elles sont complétées par des évaluations ou recommandations.

  • Vos expériences passées – En ajoutant vos expériences passées, les entreprises pour lesquelles vous avez déjà travaillé vous trouveront plus facilement sur leur dashboard Malt.

    Vous pouvez simplement importer vos expériences passées depuis votre profil LinkedIn en quelques clics.

  • Vos formations – Vos diplômes et certifications peuvent faire la différence, renseignez-les afin que nous puissions vous recommander auprès des clients qui recherchent des freelances avec une certification particulière.

  • Vos compétences – Lors de la complétion de vos compétences, concentrez-vous sur les compétences au cœur de votre métier. Nous vous conseillons d’en ajouter minimum 10.

  • Les recommandations externes – Si vous vous lancez dans le freelancing, demandez à vos anciens employeurs, collègues d’ajouter une recommandation externe à votre profil afin de rassurer vos futurs clients.

Votre offre

Votre tarif, votre entreprise, votre influence… Mettez toutes les chances de votre côté.

  • Votre TJM – afin d’évaluer votre TJM, n’hésitez pas à étudier les freelances de votre domaine . On vous déconseille de baisser votre TJM pour commencer.

  • Votre entreprise – Renseignez vos document légaux afin de pouvoir être rémunéré et envoyer votre devis dans certains cas.

  • Votre portfolio – Particulièrement intéressant pour les métiers créatifs, votre portfolio est votre vitrine.

  • Votre influence – Renseignez vos liens Github ou Twitter pour que vos clients vous connaissent davantage.

  • Votre préférence – Vous souhaitez travailler pour une industrie en particulier ? Vous êtes plutôt mission longue ou mission courte ? Dites-le nous !

  • La charte du freelance – La signature de la charte est indispensable pour travailler avec les clients sur Malt. Elle est garante de votre professionnalisme.

Vous souhaitez approfondir le sujet ? Le replay de notre Malt Academy "Premiers pas sur Malt" vous attend

Vous avez maintenant les clés pour avoir un profil optimisé et recevoir vos premières opportunités !

Je me lance

Sommaire