Malt Logo
Success Story Schneider Electric

Schneider Electric fait du freelancing un avantage concurrentiel incontournable en moins de 9 mois

Par son partenariat avec Malt, Schneider Electric, leader mondial dans la gestion de l'énergie et des automatismes, révolutionne le recrutement de talents en intégrant le freelancing au cœur de sa stratégie RH.

Dans un contexte marqué par une tension forte sur les ressources pour accompagner la transformation du groupe Schneider Electric, disposer des bonnes compétences au bon endroit et au bon moment est devenu un enjeu majeur. 

Alors que le département RH du groupe activait traditionnellement le levier du recrutement et de la formation pour répondre aux besoins de ses équipes, le freelancing est apparu comme un complémentaire à explorer. 

L'enjeu : accéder à des expertises pointues rapidement pour permettre au groupe de répondre à ses objectifs de croissance.

Éléments clés :

  • 60 freelances profils Malt ont travaillé pour Schneider Electric depuis les 9 derniers mois

  • 27% des projets lancés concernent la recherche de profils de niche

  • Les postes vacants temporaires représentent 67 % des projets lancés

  • Recrutement 2 à 5 fois plus rapide que les circuits traditionnels

Témoignage vidéo de Camille Vigaud

Découvrez Malt

Une transformation RH au service d’une nouvelle stratégie d'acquisition des compétences

Schneider Electric est présent dans plus de 100 pays et compte 160 000 salariés à travers le monde. Le groupe, qui prévoit une croissance organique annuelle entre 7 % et 10 % d'ici 2027, fait face à une pénurie de talents dans un secteur en constante évolution.

Alors qu’un quart des emplois tech en Europe sont occupés par des freelances, Schneider Electric a souhaité explorer ce vivier de compétences pour répondre à ses enjeux de transformation, en particulier sur le digital.   

En complément des canaux traditionnels d’acquisition de talents que sont le recrutement et la formation, le freelancing offre l’avantage de la flexibilité et de la vitesse. Alors que le recrutement prend en moyenne 6 mois et la formation d’un collaborateur 9 mois, le freelancing apparaît comme une option pertinente pour les équipes projet. Il faut compter en moyenne 6 jours entre le lancement de la recherche et le démarrage du projet. 

Pour l’aider à structurer sa stratégie freelancing, Schneider Electric a décidé de se tourner vers Malt à travers une expérimentation. 

L’objectif : tester de manière pragmatique le recours au freelancing en donnant un cadre permettant de sécuriser les pratiques des managers.

En 9 mois seulement, le freelancing a été désigné comme l’une des priorités RH mondiales pour 2024. Pour Schneider Electric, c’est une transformation majeure, dont l’objectif est ambitieux : accompagner les managers dans ce changement, pour qu'ils soient autonomes dans cette nouvelle façon propre au freelancing d’accéder aux compétences."

Camille Vigaud - VP RH chez Schneider Electric

Camille Vigaud

VP RH - Schneider Electric

Pourquoi Malt ?

La collaboration entre Schneider Electric et Malt s'ancre dans une démarche d'innovation visant à intégrer le freelancing dans la stratégie globale RH du groupe.

Le partenariat avec Malt présente trois avantages clés pour Schneider Electric :

  • Une plus grande agilité et flexibilité pour répondre rapidement aux besoins urgents
  • L'accès à des experts et à des profils rares pour des compétences spécifiques
  • La continuité opérationnelle pour des postes vacants ou des pics d'activité

Malt facilite la mise en relation avec des freelances qualifiés, garantissant ainsi une expérience utilisateur optimale et une conformité légale vérifiée pour chaque freelance.

Ce groupe du CAC40 a choisi de débuter l’aventure du freelancing par une phase d’expérimentation portée au plus haut niveau au sein de l’organisation. Une équipe projet RH a été constituée pour cadrer l’expérimentation, arbitrer au fil de l’eau les cas d’usages et sécuriser l’engagement des binômes managers / RH qui testaient le freelancing. L’expérimentation a fait l’objet d’un pilotage resserré aussi bien au niveau de l’équipe projet, qu’au niveau du top management de Schneider Electric.

A travers cette expérimentation, Schneider Electric a souhaité s’inscrire dans une dynamique d’apprentissage en adoptant une approche pragmatique.

Le défi : tester le freelancing sur un large spectre de compétences sur la France pour en tirer des enseignements et éclairer la décision sur la pertinence de faire du freelancing un levier RH d’acquisition de nouveaux talents.

Plusieurs KPI ont été mis en place et ont fait l’objet d’un suivi hebdomadaire. On peut citer notamment le volume de sollicitation, le délai de sourcing, le délai de démarrage du projet, la durée d’onboarding chez Schneider Electric, le taux de conversion, la typologie des profils en mission, la qualité de service de Malt…

J'étais à la recherche d'un directeur de projet senior ayant une solide expérience dans l'intégration de projets logiciels complexes. Trouver un profil aussi spécifique est très difficile, et de plus, la mission aurait pu être de durée limitée. C'est pourquoi je me suis tourné vers le freelancing. Après six mois, je suis vraiment très satisfait ! L'intégration des freelances est rapide, et ils sont très engagés dans la réussite de leur mission, car ils doivent démontrer l'impact de leur valeur ajoutée pour l'entreprise, l'équipe et le client."

Sylvain Lamy VP France RIB Software

Sylvain Lamy

VP France RIB Software - Schneider Electric

Fort du succès de l'expérimentation sur le périmètre France, Schneider Electric a décidé de faire du freelancing l’un des piliers RH sur 2024 et de déployer le partenariat à l'international.

 

Un recrutement rapide et ciblé

Les résultats de cette collaboration sont significatifs : en seulement 9 mois, Schneider Electric a lancé 56 projets via Malt, témoignant d'une intégration réussie du freelancing dans ses processus RH.

L'expérience a converti certains participants en utilisateurs récurrents de la plateforme, soulignant la satisfaction et la confiance dans ce modèle de collaboration.

Aujourd’hui, Malt travaille avec Schneider Electric dans toutes ses régions : Royaume-Uni, France, Allemagne, Autriche, Suisse, Espagne, Pays-Bas, pays nordiques et Moyen-Orient.

J’ai fait appel à Malt au cours des derniers mois, dans le cadre de mes missions au sein du service communication France de Schneider Electric, et j’en suis très satisfaite. Travailler avec des freelances nous a permis de faire face aux pics d’activité (que ce soit pour un événement ou pour de la création de contenus sur une campagne donnée par exemple) et d’avoir accès à des expertises très pointues lorsque nous en avions besoin.

Agathe Suscillon -  Responsable communication - Schneider Electric

Agathe Suscillon

Responsable communication - Schneider Electric

Une stratégie RH globale à la hauteur des défis futurs

La collaboration avec Malt marque le début d'une transformation profonde chez Schneider Electric, prouvant que le recours au freelancing peut être un levier de croissance et d'innovation pour les grandes entreprises qui souhaitent accélérer leur transformation et innover dans un marché compétitif.

Schneider Electric a non seulement répondu à ses défis immédiats en termes de gestion des talents, mais a également posé les bases d'une stratégie RH flexible et adaptable, prête à relever les défis futurs.

Découvrez d'autres Success Stories inspirantes