Malt Logo
Jean-Marc Cazeneuve - consultant indépendant et transition managériale

Jean-Marc Cazeneuve est loin d’être un débutant : consultant indépendant depuis 2013, il est passé par l’École Centrale de Lyon, s’appuie sur plus de dix ans d’expérience dans les services financiers, et dispose (entre autres) d’une Certification Master Black Belt, en Change Management et Projet Agile PM. Bref, il déploie ses talents et toute son expertise aux côtés des entreprises qui souhaitent être accompagnées dans leur transformation. Son rôle : conseiller, guider, orienter et coacher les équipes en interne - en alliant la technique, l’humain, et l’organisationnel. 

C’est précisément ce qu’il a mis en œuvre pour un grand laboratoire pharmaceutique, qui cherchait un talent pour accompagner ses équipes après le départ d’un de leurs managers, dans le cadre d’un changement organisationnel.

Bonjour Jean-Marc ! Ça veut dire quoi, pour toi, d’être consultant indépendant ?

J’ai commencé à développer mon activité d’indépendant en 2013, en m’appuyant sur mon propre réseau.

Puis j’ai rapidement rejoint des plateformes dédiées à l’exercice de mon activité - notamment Comatch, qui est aujourd’hui devenu Malt Strategy, pour une première mission de manager de transition

Je suis consultant sénior et manager expert en excellence opérationnelle et en transformation des organisations. Concrètement, cela veut dire que j’accompagne les entreprises et leurs employés dans des moments de changement ou de transition. J’interviens ponctuellement (de quelques semaines à quelques mois) pour apporter mon expertise et guider mes clients vers une stabilisation et une atteinte de leurs objectifs. 

Via Malt, j’ai la possibilité et la liberté de choisir mes clients, de m’impliquer sur des projets qui me parlent et surtout qui me correspondent !

Tu es actuellement en mission : peux-tu nous raconter ce que tu fais et ton expérience ?

Ma mission actuellement chez ce client : faire du management de transition au pied levé suite au départ d’un manager du groupe. Cela sous-entend que je dois remettre en place les facteurs stabilisants, la structure, les objectifs, les rituels… Bref, expliquer aux équipes ce qu’il se passe et effectuer la jonction avec mes “collègues” managers en poste.

Au début, je dois reconnaître que ça a été assez chronophage dans la mesure où il fallait entrer dans la réalité humaine… Mais j’ai de l’expérience, j’ai bien sûr l’habitude d’intervenir dans des environnements où tout n’est pas prêt ou cadré. 

Dans le cadre de cette mission et de cette transformation interne, j’ai accompagné une dizaine de collaborateurs dans mon collectif de management immédiat, mais aussi une trentaine d’autres dans un collectif plus étendu, tout en interagissant avec d’autres managers. Disons que j’agis à deux niveaux de connexion différents : par le haut et par le bas. 

Cela implique, dans un premier temps, de comprendre en interne les objectifs et les éléments à atteindre pour fixer des priorités (que ce soit de rassurer et de stabiliser les équipes ou de remettre du lien, formaliser des processus, mettre en place des outils comme par exemple une gestion de la charge capacitaire ou la planification hebdomadaire des activités…). Parallèlement, cela sous-tend de prendre contact avec les membres de l’équipe pour leur expliquer mon rôle, poser un cadre à notre collaboration et leur expliquer concrètement ce que je peux leur apporter et sur quoi je peux les accompagner. 

Pour résumer : je mets tout en œuvre pour que chacun puisse s’adapter au changement avec fluidité. 

Pourquoi avoir choisi Malt Strategy ?

Disons que c’est un choix qui s’est imposé comme une évidence puisque j’évoluais sur Comatch, devenu Malt Strategy ! 

Et puis évidemment, il y a la possibilité de trouver des projets de qualité - comme celui dont je viens de vous parler, justement ! J’ai aussi vraiment le sentiment de faire partie d’une communauté active, où mes talents sont valorisés et émulsionnés, que ce soit à travers des événements de networking ou des propositions de missions calibrées pour mes compétences. Enfin, toute la gestion de l’aspect contractuel est prise en charge par mon agent dédié et c’est un vrai point fort. Parce que la liberté est le fer de lance du freelance

Découvrez d'autres Success Stories