Jean Louis Gilbert

controleur de gestion

Peut se déplacer à Lyon, Craponne

  • 45.7577
  • 4.8012
Proposer un projet La mission ne démarrera que si vous acceptez le devis de Jean Louis.
Proposer un projet La mission ne démarrera que si vous acceptez le devis de Jean Louis.

Localisation et déplacement

Localisation
Lyon, France
Peut travailler dans vos locaux à
  • Lyon 5e Arrondissement et 50km autour
  • Craponne et 50km autour

Préférences

Durée de mission
  • entre 1 et 3 mois
  • entre 3 et 6 mois
  • ≥ 6 mois
Secteur d'activité
  • Commerce de détail
  • Conseil & audit
  • BTP & construction
  • Associatif et syndical
  • Arts & artisanat
+3 autres
Taille d'entreprise
  • 1 personne
  • 2 - 10 personnes
  • 11 - 49 personnes
  • 50 - 249 personnes
  • 250 - 999 personnes
+2 autres

Vérifications

  • E-mail vérifié

Compétences (10)

Jean Louis en quelques mots

La complémentarité du contrôleur de gestion et du comptable :
- Le contrôleur de gestion est le partenaire du comptable : parce qu’il utilise, entre autres, les données de la comptabilité, et parce que ses analyses peuvent permettre de fiabiliser la comptabilité.
Mettre en place une démarche de contrôle de gestion permet de « traduire » la comptabilité en langage opérationnel et grâce aux indicateurs, projections, et simulations, il permet de ne pas attendre que la comptabilité soit finalisée et validée pour décider.

Un contrôleur de gestion, ça change quoi pour mon entreprise :
La démarche du contrôle de gestion est d’aider les dirigeants à piloter leur activité, donc d’aide à la décision. Le contrôle de gestion ne donne pas de garantie, mais il réduit l’incertitude ce qui permet au dirigeant de décider plus sereinement :
- Quelle est la rentabilité de chacune de mes activités ?
- Ou en suis-je à l'instant T ?
- Sous quelles conditions cet investissement serait-il rentable ?
- A partir de quel niveau d’activité dois-je embaucher plutôt que sous –traiter ?

Une fois les décisions prises, la démarche du contrôle de gestion permet d’évaluer l’activité, notamment au regard des orientations prises et des bénéfices attendus :
- Retrouve-t-on en CA puis en marge les gains prévus avec l’acquisition de la nouvelle machine ?
- Les gains de productivité de nos derniers recrutements et de la nouvelle organisation sont-ils au rendez-vous ?

Car aucun choix n’est définitif, le contrôle de gestion permet aussi d’affiner, d’ajuster, de modifier :
- Contre toute attente, c’est la prestation de type A qui a progressée, quelles sont les implications et les décisions à prendre dans 3 mois si la tendance se confirme ?
- Le type de matière B a vu son cours augmenter, je ne l’avais as prévu, quel impact sur mon résultat annuel ? cela va-t-il générer des difficultés de trésorerie ?

Recommandations externes

Formations

charter modal image

Notre succès est une oeuvre collective

Contribuez à cette réussite et au sérieux de la communauté en signant la charte du freelance Malt.

Signer la charte