Fabienne Lacoude

journaliste indépendante - rédactrice web

Marseille, France

  • 43.2954
  • 5.3631
Proposer un projet

Vérifications

Influence

Catégories

Rejoignez la communauté Malt pour découvrir le profil complet de Fabienne Lacoude
Rejoignez la communauté Malt pour découvrir le profil complet de Fabienne Lacoude

Découvrez ce que recherche Fabienne

Déplacement
Peut faire la totalité d'une mission dans vos locaux
Compétences
Recherche des missions en Journalisme, Rédaction, Rédaction web, Rédaction SEO, Correction
Secteur d'activité
Recherche des missions dans les secteurs Associatif et syndical, Arts & artisanat, Culture, Edition, Presse & médias et 2 autres

Fabienne en quelques mots

Rédactrice passionnée, je contribue à plusieurs blogs, à commencer par le mien la-daronne-perchee.com.
Je collabore également en tant que journaliste indépendante aux magazines Néon et Women Who Do Stuff. Mes sujets de prédilection sont le féminisme et la parentalité. Chargée de projets web et formatrice pendant cinq ans dans une grande université, j'ai accompagné plus de 100 structures de recherche et d'enseignement supérieur dans leur stratégie web. Dans une autre vie, j'ai également été libraire. A 32 ans et quelques cheveux blancs, je consacre l'intégralité de mon temps à l'écriture.

Portfolio

Portfolio uniquement accessible aux membres

Expériences

juin 2019

Presse & médias

Néon

Journaliste

« Quand la maternité rend féministe ». Article de 6 000 signes.
Résumé : Avant de devenir mères, elles ne se sentaient pas féministes. Indépendantes et libres, elles ne pensaient pas avoir quoi que ce soit à revendiquer. Violences obstétricales, isolement, charge menale... : pour elles, la maternité a agi comme un révélateur d’injustices et, par la même occasion, de féminisme. Qui sont ces femmes devenues féministes en même temps que mères et quel est leur parcours ?
juin 2019

Presse & médias

Women who do stuff

Journaliste

« Je suis venue te dire que je m’en vais. Quand les femmes quittent les réseaux sociaux. » Article de 4 000 signes sur le cyber harcèlement des femmes
Résumé : Sur les réseaux sociaux comme dans la cour de récré, la culture du clash justifie de malmener un peu, beaucoup, à la folie ses congénères, lesquels (le plus souvent, lesquelles), s’en accommodent pour continuer à faire partie du game. Selon un rapport d’ONU Femmes en 2015, 73 % de femmes ont déjà été confrontées à des violences en ligne, et ce, dès l’âge de 15 ans. Troubles du sommeil, hypervigilance, dépression, voici quelques-uns des dommages bien réels causés par des violences dites virtuelles. Selon le collectif « Féministes contre le cyberharcèlement », un tiers des victimes de violences sur Internet présente tous les symptômes du syndrome de stress post-traumatique. Face à l’ampleur des violences et à l’impunité de ceux qui les commettent, partir est parfois une question de survie, quitte à se priver de ces outils d’information, de socialisation et de travail que sont aussi les réseaux sociaux.
janvier 2007 - juillet 2010 | Toulouse, France

Commerce de détail

Virgin Megastore

Libraire

Responsable rayons vie pratique et jeunesse
Approvisionnement rayons, gestion des stocks
Implantation d'un magasin (Virgin Megastore Roques sur Garonne)
Animation de rayon - merchandising
Vente et conseils clients
Rédaction de "coups de cœur"

janvier 2014 - juin 2018 | Marseille, France

Education & e-learning

Aix Marseille université

Webmaster - formatrice

Recommandations externes

Formations

Certifications

Langues

charter modal image

Notre succès est une oeuvre collective

Contribuez à cette réussite et au sérieux de la communauté en signant la charte du freelance Malt.

Signer la charte